samedi 3 novembre 2012

L'AGAP est sur Facebook !

Chers Agapéens,
dorénavant vous pouvez contacter l'AGAP sur Facebook en demandant agap.cnarela : n'hésitez pas à nous demander de devenir "amis" !
AMC

lundi 29 octobre 2012

JOURNÉES D'AUTOMNE DE LA CNARELA

Les Journées de la CNARELA ont lieu jusqu'au 31 octobre 2012 à Reims, une des plus grandes cités gallo-romaines de l'époque augustéenne.
Il fait froid mais l'accueil chaleureux et le champagne pétillant nous font oublier les frimas déjà hivernaux.
Les vacances de Toussaint commencent bien !
AMC & PP

samedi 27 octobre 2012


Agapéennes, Agapéens,
sous la rubrique VIE DE L'ASSOCIATION, vous trouverez le compte rendu de la dernière assemblée générale de l'AGAP.
À très bientôt dans vos boîtélecs et sur ce blog !
AMC

mercredi 4 avril 2012


AGAPES NUNTIA N°5 - ANNÉE 2012

Chers Agapéennes, chers Agapéens,
Voici quelques nouvelles qui vous permettront d’aborder le printemps et la fin de l’année scolaire de manière plus sereine, je l’espère.
Tout d’abord, le recteur Jean-Paul de Gaudemar, avant de partir à la retraite, a répondu à notre courrier du 19 février dernier (cf. pièces jointes ou consultez notre blog). Il explique clairement que le soutien du rectorat aux langues anciennes reste indéfectible mais qu’il fallait répartir les professeurs de Lettres classiques de manière plus équitable sur l’ensemble de l’académie. Après une petite enquête un peu ardue et dévoreuse de temps, il apparaît qu’effectivement, dans le Vaucluse mais quelquefois aussi dans les autres départements de l’académie, certains établissements bénéficiaient de deux ou trois professeurs de Lettres classiques alors qu’un seul eût été suffisant, certains de nos collègues accomplissaient tout leur service sur un poste de Lettres modernes alors que d’autres établissements se voyaient dépourvus de professeurs de Lettres classiques et demandaient à des professeurs de Lettres modernes d’enseigner le latin !
Il n’en reste pas moins que nos collègues n’ont pas à subir les conséquences des erreurs et, j’oserais le dire, des errances de l’administration rectorale : c’est pour cela que nous attendons une réponse à la demande d’audience que nous avons réitérée avec l’aide du SIAES, deuxième syndicat de l’académie qui a bien voulu soutenir et aider notre démarche pour rencontrer soit le directeur des ressources humaines, soit, éventuellement le nouveau recteur ou son remplaçant temporaire pour échanger sur les difficultés que rencontrent notre discipline et les collègues qui seront affectés par des mesures de carte scolaire ou d’autres types de mutations. Vous pouvez lire, en pièce jointe, l'article publié dans le bulletin du SIAES qui expose nos souhaits pour notre discipline.
Vous serez, évidemment, avertis dès que nous aurons reçu une réponse de la date de cette entrevue.
Sachez, en attendant, que dans le Vaucluse, quatre collègues ont fait l’objet d’une mesure de carte scolaire dans le cadre du redéploiement «harmonieux » des professeurs de Lettres classiques, que quatre postes ont été supprimés, qu’un poste a été créé et que 16 postes sont encore vacants.
Pour les autres départements, nous allons poursuivre notre enquête et je vous communiquerai les résultats dès que je les aurais, mais je peux déjà vous dire qu’il y a beaucoup moins de postes supprimés que ce qui nous avait été annoncé il y a quelques semaines.
Je vous transmets maintenant quelques informations qui proviennent de différentes sources :
Sylvie Pédroaréna présidente de la CNARELA nous envoie cette recommandation :
Cette année encore, la rentrée s'annonce mal pour nos disciplines. Même si la lassitude nous guette, ce n'est vraiment pas le moment de baisser les bras.
Appuyons-nous sur les discours officiels prononcés durant les rencontres de fin janvier pour exiger des actes conformes aux paroles.
Nous devons donc relancer notre fusée à étages :
Ø Une réaction locale (au niveau de l'établissement avec les parents et déjà éventuellement la presse)
Ø Au niveau de chaque ARELA, intervention auprès de l'IA et/ou du recteur, toujours, dans la mesure du possible, avec les parents et la presse. Vous pouvez également alerter les élus.
Ø Au niveau national, la CNARELA peut relayer auprès du Ministère et de la DGESCO et publier sur son site, comme les années précédentes, les "cas" que vous me signalerez en en dressant la liste par ville, établissement en vous assurant que les collègues sont d'accord pour cette publication.
À tous les niveaux, nous devons aussi maintenir cette "demande sociale" que les autorités sont bien obligées de reconnaître.
"Mutualisons" les initiatives locales.
Deux suggestions :
Ø Une collègue de l'académie de Nancy a réussi à faire maintenir la section dans le lycée dont dépend son collège en faisant signer des coupons d'engagement aux parents de ses élèves de 3ème qui souhaitent poursuivre en seconde.
Ø Plusieurs universités ont fait passer un message sur la liste Musagora pour informer de l'existence de la filière classique dans leur établissement et en ont exposé brièvement les modalités. C'est un moyen de tisser des liens avec le secondaire.
La CNARELA nous fait parvenir aussi les informations suivantes :
Les "Actes" des Journées de Besançon, qui ont traité des liens qui peuvent se tisser entre langues anciennes et arts, ont pris la forme d'une publication universitaire dans laquelle vous pourrez découvrir ou retrouver le texte des interventions scientifiques comme des comptes rendus d'expériences pédagogiques que nous avions beaucoup appréciés.
La parution de cet ouvrage est prévue pour fin juin. Vous trouverez en PJ un bon de souscription qui vous permettra de le réserver, avant le 31 mai, à un prix avantageux.
Invitation au Festival Européen de Musique Classique en LATIN
La directrice du Hanbarne Baroque Ensemble, un groupe de musiciens basé à Londres, associé avec l'Association du Comité Quartier Latin organise le premier festival européen de musique classique en Latin qui se tiendra à Paris en l'église St Séverin du 30 juillet au 5 août 2012 ; plusieurs groupes ont répondu favorablement au projet. Afin de le rendre encore plus attractif, les organisateurs aimeraient exposer divers documents en rapport avec la musique en latin dans un autre lieu des Vème et VIème arrondissements de Paris, et proposer des conférences sur le latin et l'histoire ancienne.
Si cela vous intéresse, adressez-vous à Nicole LEBON à Londres.
Tél. (44) 1 2087410112.
Dans le cadre de ses recherches, Lionel Sanchez, enseignant à l'Université de Perpignan et représentant de Thalassa au bureau de la CNARELA, mène une réflexion sur la pédagogie du voyage scolaire. Il souhaiterait recueillir l'opinion des professeurs de Lettres classiques sur les points suivants. Les réponses sont à communiquer à lionelsanchez@free.fr :
1. Selon vous, quelle place peuvent tenir la sortie et le voyage scolaires dans l'enseignement des Langues Anciennes, compte tenu des nouvelles orientations de ces disciplines (nouveaux programmes de collège et de lycée, enseignements d'exploration au lycée, etc.) ?
2. Quelles évolutions vous semblent souhaitables pour que la sortie et le voyage scolaires apportent une réponse plus pertinente à vos objectifs pédagogiques ?
Dans le cadre de la campagne présidentielle, un seul candidat a répondu, à ce jour, à la lettre ouverte envoyée par la CNARELA : Nicolas Dupont-Aignan, qui évidemment, soutient la diffusion de notre discipline ...
Courrier international a annoncé début mars que l’Université d’Oxford a créé un site collaboratif de transcription des manuscrits trouvés dans la ville antique d'Oxyrhynchos, ce qui représente près d'un demi-million de papyrii dont seuls 15% ont été transcrits en un siècle par les universitaires. Le projet http://ancientlives.org/ site sur lequel chacun peut apporter sa participation.
Si vous n’avez pas reçu ou vu l’information sur votre boîte académique, je vous signale que la circulaire de rentrée est accessible à l’adresse suivante :
Un peu de lecture :
· La Présidente de l’ALLE nous annonce la parution d’un essai intitulé Sans le latin le 4 avril, publié par les éditions Fayard, Mille et une Nuits, premier point d'aboutissement des activités de l'Association ALLE, Association le Latin dans les Littératures Européennes, inaugurée par le poète Yves Bonnefoy en mai 2008. Elle a été fondée au lycée Henri IV, à l'initiative de professeurs des Classes Préparatoires littéraires des lycées Henri IV et Louis le Grand, dans un esprit délesté de tout "patriotisme" disciplinaire" et pour promouvoir un latin au service de toutes les disciplines de la mémoire et du langage, comme en témoignent la composition plurielle de son bureau qui réunit lettres classiques, lettres modernes, philosophie, ainsi que la diversité de ses soutiens et conférenciers (liste de ses soutiens et Charte de l'ALLE en ligne sur www.sitealle.com). Il fait 424 pages et son prix est de 19 euros.
· Alain Billault publie Les 100 mots de la Grèce Antique chez PUF dans la collection Que sais-je ?
· Les Belles Lettres éditent La Véritable histoire des Gracques dans la collection La Véritable histoire (n°13)
· Un article du point sur Danièle Sallenave, nouvellement élue à l’Académie française au siège de Maurice Druon :
Si vous avez des informations à transmettre, des nouveautés à faire découvrir en librairie, chez les disquaires ou dans les galeries d’art, des découvertes sur les sorties et voyages scolaires ou privées, des séquences ou des cours à proposer et à partager avec les collègues, n’hésitez pas à en faire part sur notre nouveau blog : http://agap-cnarela.blogspot.fr/
C’est à nous tous de le faire vivre, en attendant que le site de l’AGAP soit rénové.
À ce sujet, d’ailleurs, notre responsable du site nous a informé de son désir de passer la main, car il souhaite jouir enfin d’une retraite bien méritée : si quelqu’un parmi tous ceux qui reçoivent ces NUNTIAE est intéressé par ce type d’activité, qu’il le dise haut et fort !
Nous organiserons prochainement des réunions dans les différents départements de notre académie pour renouer les liens quelquefois distants entre les différents adhérents et pour renforcer notre bureau qui auraient vraiment besoin de « troupes fraîches », non pas que nous soyons fatigués de notre charge, mais parce qu’il faudrait élargir les points de vue.
N'hésitez pas à nous interpeller, à nous écrire, à réagir en répondant à ces NUNTIAE aux adresses ci-dessous.
En attendant, valete !

samedi 11 février 2012

AGAPES NUNTIA N°3 - ANNÉE 2012

Chères Agapéennes, chers Agapéens,
Vous l’aurez rectifié vous-mêmes : l’assemblée générale de Connaissance Hellénique aura lieu samedi 11 février 2012 en salle 2 à la MMSH, rue du Château de l’Horloge, à Aix-en-Provence.


Cette Nuntia, très rapprochée de l’autre, est motivée par la quantité d’informations à transmettre : ne vous inquiétez pas, nous ne prendrons pas l’habitude d’envahir inconsidérément vos boîtélecs !


Tout d’abord, nous faisons l’expérience du blog AGAP-CNARELA : à l’adresse ci-dessous, vous rejoindrez notre blog ouvert par notre responsable du site internet, Jacques MAUGER. Nous allons l’approvisionner en nouvelles et en réactions tous ensemble, et essayer de l’utiliser pour communiquer et échanger nos informations, nos idées, nos sentiments, même, face à l’avenir un peu sombre qui se profile : venez commenter et réagir sur :
http://agap-cnarela.blogspot.com/
Vous y trouverez les dernières Nuntias et les pièces jointes afférentes que vous pourrez sans doute ainsi consulter et éditer, car je sais que certains n’arrivent pas forcément à les ouvrir toutes avec leur machine.

Nous aimerions, par ce canal ou par celui de la boîtélec de l’AGAP : agap@mmsh.univ-aix.fr
Que vous nous fassiez part des conséquences constatées de l’application de la nouvelle DGH dans tous les établissements que vous fréquentez. N’hésitez pas à nous faire savoir « à quelle sauce vous serez mangés » l’année prochaine, afin que nous puissions, sans doute au niveau académique et peut-être au niveau national, déterminer une ou des réactions et actions contre la réalité du sort qui est fait à nos disciplines, prétendument refondées et revalorisées par le ministère !
Dans ce cadre, vous trouverez en pièces jointes et sur le blog de l’AGAP-CNARELA, les plaquettes et prospectus composés par nos collègues des académies de Strasbourg et de Montpellier en direction des lycéens cela pourrait nous donner des idées.
Voici aussi le contenu des motions de la CNARELA sur les langues anciennes et de l’APL sur l’abandon des épreuves littéraires dans les concours d’entrée de certaines grandes écoles :
Au moment où d’éminents scientifiques s’apprêtent à réaffirmer l’importance fondamentale de l’étude du latin et du grec dans la formation de l’individu et du citoyen et où on prétend honorer officiellement la mémoire de Jacqueline de Romilly, la CNARELA, réunie en assemblée générale le 14 janvier 2012 au lycée Jules Ferry (75009 Paris), s’inquiète des menaces qui pèsent sur ces enseignements dans le cadre de la préparation de la rentrée 2012, dans l’enseignement secondaire comme dans le supérieur.
Pour que tous les élèves qui le souhaitent puissent étudier les Langues et Cultures de l’Antiquité dans des conditions satisfaisantes, la CNARELA demande instamment que des directives précises soient données à toutes les instances compétentes :
Ø consignes aux recteurs et aux chefs d’établissements pour qu'ils ne découragent pas les élèves par des refus d’ouvrir en 5ème le nombre de groupes permettant d’accueillir tous les volontaires, l’interdiction arbitraire de cumuler des options pourtant compatibles d’après les textes officiels, des horaires dissuasifs, des regroupements de niveaux, le non-remplacement des enseignants en congé prévu de longue date ;
Ø prise en compte de la saisie des options facultatives dans les dossiers d’orientation de fin de Troisième.
Ø maintien de la validation de ces disciplines au brevet des collèges et au baccalauréat ;
Ø remise à plat de la réforme des lycées qui, loin de sanctuariser les langues anciennes, aboutit trop souvent à les éliminer.
MOTION
sur l'abandon des épreuves littéraires aux concours d'entrée de certaines grandes écoles
L'Association des Professeurs de Lettres condamne avec la plus grande fermeté l'abandon de l'épreuve de culture générale décidé par l'IEP de Paris et l'abandon de l'épreuve de français-philosophie envisagé par plusieurs grandes écoles à leur concours d'entrée sous des prétextes sociaux fallacieux.
Il serait en effet inacceptable, sous peine de livrer l'avenir du pays à des cohortes de Diafoirus, qu'une solide culture littéraire, historique, philosophique ne soit pas exigée de l'élite de la nation, quelle qu'en soit la spécialité particulière. Les cours dispensés lors de la scolarité des lauréats ont vocation à approfondir cette culture, non à en différer sempiternellement l'acquisition.
L'APL dénonce l'argument selon lequel ces épreuves seraient discriminantes, argument qui consiste en vérité à entériner, à peu de frais et avec le plus grand mépris pour les classes populaires, la faillite d'un enseignement secondaire que vingt années de réformes pédagogistes ont vidé de sa substance et détourné de sa mission.
L'APL souligne enfin que l'entretien destiné à remplacer ces épreuves constitue une forme oppressive de contrôle et de normalisation des comportements.
Paris, le samedi 14 janvier 2012
CALLYTHEA est l’acronyme qui désigne, en hommage aux quatre grands poètes hellénistiques que furent Callimaque, Lycophron, Théocrite et Aratos, un nouveau corpus numérique de sources antiques dont l’objectif est de mettre à la disposition de la communauté scientifique des textes poétiques grecs d’époque hellénistique ayant trait à la mythologie, de faciliter leur compréhension et de les confronter avec la production artistique contemporaine. »
La lettre d’info de l’INSHS consacre 3 pages à ce corpus, vous la trouverez ci à partir du lien ci-dessous. L’article en question se trouve à partir de la page 22 :
    
A.-M. CHAZAL

mercredi 8 février 2012

AGAPES NUNTIA N°2 - ANNÉE 2012

Chers Agapéennes et Agapéens,
voici quelques nouvelles et informations qui devraient vous intéresser.
Tout d’abord, une annonce de Connaissance Hellénique qui vous invite à participer à son assemblée 
générale samedi 11 février 2012 à la MMSH d’Aix-en-Provence, en salle 2. Vous trouverez en pièces jointes cette invitation avec un petit historique de cette association qui fait partie de la CNARELA et à laquelle je participe activement, ce qui n’étonnera pas ceux qui connaissent mon amour du grec et de la culture grecque ! En pièce jointe aussi l’éditorial et première page du Λύχνος de ce trimestre.
N’hésitez pas à venir ou à me demander des informations sur le fonctionnement de cette association qui diffuse la culture grecque et le grec anciens auprès de tous et de chacun.

Vous trouverez en pièce jointe le texte signé par cinq associations ; il a été lu au cours d'une séance plénière des Journées autour des Langues et Cultures de l'Antiquité intitulées « Langues anciennes, mondes modernes - Refonder l'enseignement du latin et du grec » puis remis à Monsieur BLANQUER, directeur général de la DGESCO. Ces deux démarches ont été applaudies par l'ensemble des collègues présents.
Sylvie PÉDROARÉNA, présidente de la CNARELA suggère que nous nous emparions "de l'argument que constituent ces journées, durant lesquelles le caractère fondamental de nos disciplines a été officiellement reconnu, pour riposter aux attaques massives qui se déclarent dans le cadre de la préparation de rentrée. N'hésitez donc pas à alerter parents d'élèves, presse, élus chaque fois que nos disciplines ne seront pas traitées comme il se doit, en fonction de la réglementation en vigueur et dans le respect le plus total de l’équité républicaine. La CNARELA pourra ensuite relayer nos interventions et les événements qui en seront les conséquences."

Vous avez peut-être suivi sur Musagora un échange concernant la manière inique dont nos disciplines sont traitées dans les différentes académies : restriction du nombre de latinistes (nous ne parlons même pas du grec !) à un seul groupe par collège, diminution de l’horaire règlementaire sous prétexte que les groupes sont peu nombreux (cette appréciation étant très variable d’un chef d’établissement à un autre : d’après mes connaissances, cela va de 5 à ... 21 !), le latin devenu enseignement académique doté par le rectorat alors que le grec devient une langue rare, doté par le département, usage du « visio-grec » dans l’académie de Nantes, recrutement aléatoire dans l’académie de Toulouse où, sur le site académique, à la rubrique des postes à pourvoir pour les enseignants non-titulaires sur des remplacements en lettres classiques, il est précisé que "les compétences de latin peuvent ne pas être une exigence pour certains des postes proposés", etc. Je ne serai pas exhaustive pour ne pas allonger démesurément cette Nuntia.
La proposition qui a été faite d’une « journée de deuil », si elle paraît inadéquate sous cette forme, est cependant une bonne idée à condition que nous trouvions une action plus positive et très visible à faire relayer à la presse et aux médias. Une journée nationale des Humanités serait vraiment utile et judicieuse devant l’avenir qui se profile pour nos enseignements !
N’hésitez pas à réagir et à partager vos idées et propositions avec nous en nous écrivant dans la boîtélec de l’AGAP ou en répondant à ce courriel.

Nous devons absolument redynamiser notre association et refonder notre bureau au plus vite : je vous invite donc à participer le plus nombreux possible à une réunion qui aura lieu le samedi 17 mars 2012 à 15 heures à la MMSH à Aix-en Provence (la salle sera précisé ultérieurement) : il faudrait organiser une commission d'édition pour un bulletin informatique, une commission pour le suivi des réformes et autres avatars en collège et une dernière pour rendre compte de ce qui se passe au lycée. Ces commissions ne nécessite pas de nombreuses réunions mais un investissement militant et collégial de deux ou trois personnes qui collecteront des informations et les transmettront aux adhérents par l'intermédiaire des courriels et du site de l'AGAP. Nous ne nous ferons entendre efficacement que si nous sommes nombreux et organisés !

Nous aimerions organiser des rencontres "régionales" avec les collègues du Vaucluse (adhérents ou non), ainsi qu'avec ceux des Alpes de Haute-Provence et des Hautes-Alpes : ceux d'entre vous qui peuvent nous apporter leur aide pour trouver un lieu adéquat et accueillant et pour contacter tous les collègues de Lettres classiques qu'ils connaissent, sont les bienvenus et peuvent me contacter dans ma boîtélec privée ou sur celle de l'AGAP ; il faudrait organiser ces journées dans le courant de mars ou avril, de préférence le samedi.


Nous attendons vos réponses avec impatience et souhaitons vous voir nombreux le 11 février et le 17 mars !
Vale. Χαίρε.

    

dimanche 29 janvier 2012

AGAPES NUNTIA N° 1 - ANNÉE 2012

Chers Agapéens, chers collègues, chers amis,
Tout d'abord, ne dérogeons pas à la tradition des vœux qui, s'ils ne sont pas toujours réalisés ou réalisables, nous permettent cependant de garder l'espoir dans un monde meilleur : le bureau de l'AGAP vous souhaite à tous une année 2012 aussi bonne que vous l'espérez, qu'elle vous apporte tout ce que vous désirez pour vous et vos familles.
Nous formons aussi des vœux pour que l'enseignement des langues anciennes et la culture soient enfin reconnus à leur juste valeur dans une société toujours plus gouvernée par les apparences et la consommation.
Cette AGAPES NUNTIA de début d'année vous informe des points suivants :
  • Nous vous rappelons que le stage de l'AGAP aura lieu les 12 et 13 janvier prochains à la MMSH, à Aix : vous en trouverez le programme en pièce jointe pour ceux qui le souhaitent et il est lisible en ligne sur notre site à l'adresse suivante : http://agap.mmsh.univ-aix.fr/04vie/vie.htm   Le thème en est : L'Aliment dans l'Antiquité : cuisine, banquets et utilisations. Madame Lieveloo a répondu à notre invitation. Je pense que nous apprécierons tous de faire la connaissance de ce nouvel inspecteur et de fixer avec elle un rendez-vous pour discuter des problèmes que nous rencontrons dans l'exercice de notre métier.
  • Concernant la participation aux Journées autour des Langues et Cultures de l'Antiquité qui auront lieu à Paris les 31 janvier et 1er février 2012 si certains d'entre vous y participent, leur serait-il possible de nous le faire savoir afin que nous prenions contact avec eux selon les modalités qu'ils souhaitent ? Nous savons que, dans les autres académies, les professeurs désignés pour assister à ces journées le savent depuis le mois d'octobre et qu'ils appartiennent pour certains à nos associations ; nous aimerions avoir des informations précises sur ce colloque ou séminaire afin d'en discuter éventuellement au cours d'une réunion des adhérents de l'AGAP. Pour connaître le programme de ces rencontres, rendez vous à l'adresse suivante :  http://www.education.gouv.fr/cid58756/rencontres-autour-des-langues-et-cultures-de-l-antiquite.html?feuilleCSS=firefox
  • La prochaine assemblée générale de la CNARELA aura lieu le samedi 14 janvier 2012 à Paris : si vous souhaitez que nous transmettions une information ou une demande, que nous proposions une motion ou une pétition au cours de cette AG, n'hésitez pas à nous en prévenir en nous écrivant par tout moyen à votre convenance : je vous représenterai lors de cette réunion, et vous pourrez me transmettre vos questions ou vos informations durant le stage.
  • Le compte rendu de l'assemblée générale de l'AGAP sera bientôt en ligne et vous pourrez le consulter sur le site : n'hésitez pas, là encore, à réagir et à nous écrire.
  • Certains d'entre vous sont sans doute au courant du changement d'équipe au sein de Musagora, un site que la plupart des professeurs de Lettres classiques connaît : nous souhaitons tout le bien possible à la nouvelle équipe mais ne pouvons manquer d'avoir un peu de nostalgie en voyant les créateurs de ce site si intéressant passer la main en cette période si difficile pour tous les défenseurs des cultures anciennes. Nous comprenons cependant qu'il faut accepter l'évolution de toute création, fût-elle internautique !
  • Sans doute avez-vous pris connaissance de la création du prix Jacqueline de Romilly dont vous pouvez consulter les modalités à l'adresse suivante : http://eduscol.education.fr/cid58430/lancement-du-prix-jacqueline-de-romilly.html ; si certains d'entre vous font participer leurs élèves à ce nouveau concours, qu'ils veuillent bien nous en avertir et nous publierons votre expérience sur le site de l'AGAP !
  • Nous vous informons aussi des délais d'inscription pour le prochain cours CIRCE : la date limite d'envoi du dossier de demande de bourse pour cette formation européenne est le 16 janvier 2012 et le stage aura lieu du 8 au 15 juillet 2012 à Fano, sur l'Adriatique ; pour plus d'informations, rendez vous à l'adresse suivante : http://ec.europa.eu/education/trainingdatabase/index.cfm?fuseaction=DisplayCourse&cid=31702
  • Pour ceux que cela intéresse, n'hésitez pas à vous rendre sur le site de notre collègue Michèle BIRAUD : "L'énonciation en grec ancien" consultable à l'adresse : http://unt.unice.fr/uoh/grec/enonciation pour y découvrir une méthode originale d'apprentissage du grec ancien.
  • Les programmes de l'agrégation sont parus : consultez-les aux adresses suivantes : http://media.education.gouv.fr/file/agregation_externe/21/6/p2013_agreg_ext_lettres_class_202216.pdf , http://media.education.gouv.fr/file/agregation_externe/22/8/p2013_agreg_ext_grammaire_202228.pdf , http://media.education.gouv.fr/file/agregation_interne/25/9/p2013_agreg_int_lettres_class_202259.pdf
  • Vous trouverez aussi deux pièces jointes concernant l'Academia Latina (Euroclassica) et un concours organisé par un lycée italien : Il certamen Vergilianum neapolitanum.
  • N'oubliez-pas de réadhérer ou d'adhérer : le bulletin d'adhésion se trouve sur le site dont l'adresse se trouve dans la signature de ce courriel.
Nous espérons que ces informations vous intéresseront et vous seront utiles. Nous souhaitons vivement connaître vos réactions et vos demandes particulières sur ces sujets et sur tout autre qui vous intéresse ; écrivez-nous, ou téléphonez au numéro suivant : 06 03 02 13 98 où vous pouvez laisser un message si je suis en cours ...!
VALETE. ΧΑΙΡΕΤΕ.
A.-M. CHAZAL
Présidente de l'A.G.A.P.
Association de défense du Latin et du Grec dans l'Académie d'Aix-Marseille et en Provence
MMSH 5 rue du Château de l'Horloge 13094 AIX-EN-PROVENCE CEDEX 2
Courriel personnel : amcha@infonie.fr